• Votre location de bureaux à Nantes
  • Bureau à louer à Nantes

    Et si vous emménagiez dans de nouveaux bureaux à Nantes ? Votre entreprise bénéficierait d’un dynamisme économique exceptionnel. Qui plus est, l’ancienne capitale bretonne ne cesse d’améliorer son offre en matière d’immobilier d’entreprise. En effet, depuis quelques années, la ville poursuit un projet d’envergure, celui de construire un tout nouveau quartier d’affaires parmi les plus importants de France : Euronantes. Celui-ci sort progressivement de terre à deux pas de la gare TGV et du centre historique de la préfecture des Pays de Loire. Ainsi, en choisissant de louer des bureaux à Nantes, non seulement vous pourrez bénéficier de toutes nouvelles infrastructures, lesquelles ont déjà séduit de nombreuses grandes entreprises, mais aussi profiter d’une situation géographique intéressante. En train, vous rejoignez Paris en à peine deux heures ; et en avion, le temps de voyage se réduit à une heure.

    Comment choisir des bureaux

    Pour trouver des bureaux à Nantes, consultez ce site spécialisé dans l’immobilier d’entreprise : https://www.bnppre.fr/a-louer/bureau/loire-atlantique-44/nantes-44000/. Y sont recensées toutes les annonces de location de bureau sur la ville de Nantes, à travers tous ses différents quartiers. Pour choisir correctement le produit qui saura vous satisfaire, pensez à définir certains critères :

    • Superficie des bureaux
    • Nombre et type de pièces : open space, salle de repos, salle de réunion, salle de déjeuner…
    • Emplacement : quartier central ou excentré, desserte en transport en commun, quartier d’affaires, commercial ou résidentiel…
    • Montant du loyer et des charges
    • Prestations diverses : climatisation, entrée sécurisée, double vitrage, parking…

    Soyez également organisé. Pensez à dénoncer votre bail actuel tout en respectant les différentes contraintes. Organisez dans ses moindres détails le déménagement de votre activité, surtout si vous possédez du matériel encombrant. Prévoyez le coût de ce déplacement ainsi qu’un éventuel manque à gagner pendant une période d’inactivité.